Notre Historire

Depuis 1991, l’atelier Wilder & Davis Luthiers s’est imposé parmi les ateliers de lutherie les plus dynamiques en Amérique du Nord. La mission première de l’atelier est d’être au service de la communauté artistique, en étant à l’écoute de tous les instrumentistes du quatuor à cordes : du débutant au professionnel, tout style confondu. L’atelier offre un service complet de réparation, de restauration, de vente et de location de violons, d’altos, de violoncelles et de leurs archets.

Tom Wilder et Richard Davis se rencontrent à la Chicago School of Violin Making à la fin des années 80. Ils se lient d’amitié et parlent déjà d’ouvrir un atelier ensemble, le temps venu. À la fin de leurs études en 1991, ils décident de s’établir ensemble à Montréal et choisissent l’emplacement actuel de la rue Rachel.

Au fil des années, ils se constituent une clientèle fidèle. L’archetier français Blaise Emmelin se joint au duo peu de temps après. En 1994, quand Richard Davis choisit de retourner aux États-Unis, Tom Wilder décide de conserver le nom de l’atelier, déjà bien connu dans le monde de la musique.

Après avoir établi son atelier à Montréal, Tom ressent l’envie de développer son activité et au milieu des années 1990, les circonstances l’amènent à faire un voyage à Winnipeg, le premier d’une longue série, afin d’évaluer des instruments destinés à une collecte de fonds au profit d’un orchestre symphonique local. Il reçoit de nombreuses demandes de visites dans plusieurs autres villes de l’Ouest du Canada peu de temps après.

Dès les années 2000, la demande est telle que les « expéditions » vers Winnipeg et puis vers Calgary s’effectuent en camionnette chargée d’outils, d’instruments et d’archets. Finalement, les voyages s’étendent jusqu’à Vancouver et après plusieurs allers-retours d’une durée d’un mois chacun, l’ouverture d’un atelier dans l’Ouest canadien germe.

En 2002, un atelier est ouvert à Canmore, en Alberta, et le violoncelliste Nigel Boehm devient le représentant de Wilder & Davis Luthiers dans l’Ouest canadien. Cinq ans plus tard, l’atelier déménage à Banff dans un petit chalet inscrit au patrimoine historique de la Ville, la Crandall-Peck Cabin, situé à deux pas du renommé Banff Centre for Arts and Creativity. Le luthier Angel Alvarez s’y installe de façon permanente et peut ainsi répondre aux besoins des musiciens et des résidents du Banff Centre.

En 2017, Meaghan Wilder, la fille de Tom, se marie à un ingénieur français, Jordan Reitz. Peu de temps après, Tom commence à former Jordan afin de prendre la relève de l’entreprise familiale. Jordan est actuellement le propriétaire de Wilder & Davis étude.

Plus récemment, Jordan a décidé d’ouvrir un deuxième atelier dans l’ouest du Canada, ce dernier est dirigé par le violoncelliste Brian Mix, client et ami de longue date, et opéré par le luthier Charles Arsenault.
Malgré ces deux nouvelles adresses dans l’Ouest, les équipes de Wilder & Davis continuent de voyager annuellement vers Winnipeg, Saskatoon et Edmonton.